vendredi 17 avril 2015

Vacances en vrac







Quinze jours de vacances, 15 jours de soleil ou presque.
Quelques jours à Paris tranquillement, suivre nos petits rituels, partir à la chasse aux oeufs, nettoyer le balcon, jouer au parc......
Quelques jours à la mer, retrouver les plaisirs simples de l’enfance : sauter dans l’eau glacée de la mer du Nord, ramasser les coquillages, construire des forts, faire du cuistax, manger de la soupe au poisson et des croquettes aux crevettes, humer l'odeur de plastique et de crème solaire des magasins de jouets sur la digue....
Quelques jours sans internet
Quelques jours à planter mon “pota-fleurs” ….
Quelques jours pour jouer à la piscine
Quelques jours pour continuer envers et contre tout sur ma route des interviews, semer, croiser les doigts  …..
Quelques jours pour de beaux plaisirs de lecture "Un goût de cannelle et d'espoir", "Madame Bentick, l'indiscrète", "Pinocchio", Jack et le Haricot Magique"......

Belles vacances à celles qui vont se lancer ........

PS : J'ai trouvé un très chouette gîte à quelques kilomètres de Caen. Merci pour vos conseils et recommandations. Plus de nouvelles dans l'édition de la mi-juillet.


mardi 31 mars 2015

Un petit moment de grâce




Un samedi matin pluvieux
Un supermarché glauque dans la lumière des néons.
Des petits bouquets de tulipes recroquevillées, grelottantes….soldées.
Décider de les adopter, les ramener chez moi : les mettre délicatement dans le vieux, petit vase blanc en porcelaine de Bruxelles, un héritage de ma “bobone”.
Les voir s’épanouir et prendre une merveilleuse teinte rose dragée.
Sourire à chaque fois que je les regarde. 
Apprécier ce petit air de printemps alors que la tempête souffle dehors.
Un petit moment de grâce dans un monde qui en manque si cruellement.
Un luxe pour l’âme à 3,95€.  La beauté n’a pas de prix.....


jeudi 26 mars 2015

Un petit moment à soi



Vous feriez bien une petite pause ?
Un peu marre de la grisaille, du glagla, de la morosité...
Ecoutez les bons conseils de Tata Miss Zen.

Prenez votre après-midi, voire votre journée : allez hop les gosses à l’école, la bonne grosse excuse pour DuBoss, coupez votre portable, sortez votre kit glandouille (grosses chaussettes, pull doudou, oreiller moelleux, thé/chocolat/Chacha/gauffre au chocolat, ....).


Et plongez-vous dans “Demain est un autre jour” : soufflez, respirez, souriez.
Pas de prix littéraire en vue, pas de grande littérature, de style grandiloquent: juste une histoire pétillante et rafraichissante dans laquelle il fait bon se plonger, oublier "tout le reste", se laver la tête et croire pendant quelques heures aux miracles, aux bonnes étoiles et nos rêves les plus fous.

Une très jolie fable sur notre époque, ses tristes valeurs et nos vrais envies ensevelies sous des couches de diktats.

Bonus c'est un livre de poche ! 

Si vous avez des conseils de livres qui font du bien, écrivez-moi.  Merci.




dimanche 15 mars 2015

En vrac




J’ai (un peu) abandonné mon blog et les vôtres.  J’avais quelques petits projets sur le feu….

D’abord, j’ai enclenché la vitesse supérieure pour me trouver un job. Il faut dire que les remous au boulot du castor me motivent….  J’ai envoyé quatre CVs et décroché 3 interviews !
La première avec un type arrogant, désagréable et agressif. Je lui ai dit que le job ne m’interessait pas :  pas envie de bosser pour des gens qui engagent des cons pareils….
La deuxième  dans une grosse machine anglo-saxonne avec une jeune cocotte tout juste sortie de l’école mais pleine de certitudes et de morve. Je sentais bien qu’elle n’écoutait que d’une oreille et ne comprennait pas grand chose. Elle est là pour faire du chiffre, fourguer au plus vite n’importe qui dans le job et passer au suivant. Symbole triomphant du court-termisme actuel, la quantité tue la qualité. Je tourne la page.
La troisième fut une super rencontre dans une petite boite de recrutement avec deux nanas, motivées, intelligentes…. Rassurant et motivant. Le job me semble bien : à voir.
J’ai encore reperé deux autres annonces…. 
Vous feriez bien une petite danse de la chance pour moi ?

Ma cousine nous invitait dans un très, très beau spa pour l’anniversaire de ma maman : ses filles, ses deux meilleures amies et sa nièce. Un grand moment d’extase au Spa des Cinq mondes : une vraie merveille ! Une délicieuse parenthèse, tous ensemble au milieu de la campagne ensoleillée

Magicwakame, ma féé culinaire, organisait un atelier cuisine énergique. 
J’en ai appris des choses moi qui résume énergie à “vite un Coca Light” !
A ma grande surprise, j’ai très bien mangé et j’ai passé un très bon moment avec de très chouettes filles, sympas et bien dans leurs bottes.

Petit week-end impromptu à Paris sous un beau soleil de printemps. Je suis partie avec mon fils et sa trotinette pour une longue ballade le long des berges. Magie, émerveillement, bonheur intense !

Un bouquin captivant qui m’a poussée sous la couette pour quelques soirées : D. de Robert Harris (un roman/thriller historique sur l'affaire Dreyfus : passionnant) 
La série “Chef “sur France 2, la reprise de “House of Cards, Pierre et le Loup en famille…..
Et voila à quoi j’ai passé mon temps et comment j’ai délaissé mon blog.

Je vais tenter d’être plus disciplinée mais ça bouillone encore :
-Planter mon potager (tout un programme) *
-Un week-end à Reims *
-Trouver un gite de charme en Normandie pour cet été *
-Ne pas me décourager sur le chemin du job *

* si vous avez des idées/recommandations/conseils : écrivez-moi ! Plein de mercis......

jeudi 26 février 2015

Des journées particulières








Certaines journées comptent plus que d’autres.
Certaines journées ont une saveur particulère.
Tous les ans, je passe par la case mammographie.
Ce jour là, j’ai  (encore) plus intensément conscience de la fragilité de la vie et du bonheur.
J’y vais le ventre noué, le coeur dans mes souliers.
Je scrute les visages dans la salle d’attente. Je me demande sur qui s’arrêtera la roue du destin
J’attends la fin de l’interminable échographie, j’attends le verdict.
Ma vie en suspend.
 J’attends la lame, la balle….
Je prie mes bonnes étoiles, mes ange gardiens.
Ca marche. Ils sont là : ils veillent.
Petit contrôle de sécurité dans 6 mois.
Mais je respire à nouveau.
Il pleut, c’est chouette
J’achète des narcisses, du champagne, je commande des sushis, j’embrasse mon fils et le ciel.
Le principal est là, sauvé.
Pour le reste, je sais que je trouverai.
Et si dieu et mes anges le veulent : je deviendrai, avec joie,  une vieille dame indigne.