samedi 23 juillet 2016

Les grand aventuriers

Avec un peu de retard ....... les aventures du 25 juin !



Ca y est !  Nous avons enfin participé aux Aventures Légendaires…. La pluie a failli ruiner complètement nos plans mais nous avons tenu bon !

Je vous explique : les Aventures Légendaires sont une chasse aux trésors dans 5 villages de la vallée mosane, aux environs de Dinant. J’en avais entendu parler sur plusieurs blogs et j’avais très envie de découvrir « pour du vrai ».

Première étape : arrêt à l’office du tourisme de Dinant pour se procurer le sac avec le livret, les cartes aux trésors des 5 villages et les accessoires. Coût 13€. Pour avoir des indices supplémentaires, on peut télécharger gratuitement  l’application. Parmi les 5 cartes du " Serment des 7 pierres", nous avons choisis Bouvignes, à 2 km de Dinant. La météo n’étant pas souriante, nous avons dû réduire un peu nos ambitions….





Deuxième étape : arrivée à Bouvignes, on sort la carte et c’est parti pour résoudre 8 énigmes. C’est drôle et à la portée des enfants sans être bébête . On apprend à mieux regarder, observer, admirer….  Chaque énigme est un mélange d’observation et de jeux. On a découvert un très joli village dans lequel nous ne nous serions jamais arrêtés. On a marché, on a ri, on a réfléchi et on a tenté de monter jusqu’aux ruines du château de Crèvecœur mais la boue et le mauvais état du chemin nous ont obligés à descendre sans avoir atteint notre but ! Palsambleu c’est diablerie 

Quand on a résolu toutes les énigmes,  on obtient une partie du code qui permet d’ouvrir le coffre situé dans l’office du tourisme.  Il faut donc faire les 5 villages pour obtenir l’intégralité du code. Nous avions espéré en faire deux  mais la pluie (et la fatigue ) a eu raison de nos ambitions d’explorateurs.

Les joyeux aventuriers  ont trouvé refuge dans un charmant hôtel caché au cœur d’une nature dont j’ignorais la beauté, Le Castel au Pont. Les environs sont superbes avec des petits airs de nature normande.  Nous avions la piscine pour nous et une très belle vue sur les collines. La chambre était nickel, calme, confortable. Le restaurant joliment décoré mais l’assiette pas inoubliable (et un peu cher), le petit-déjeuner parfait et le personnel adorable.  Un bon prix via booking.com et le tour est joué !







Et pour finir le week-end en beauté, nous avons passé notre dimanche aux journées de la force aérienne (Belgian Air Force Days). Antoine est rentré avec des milliers de waouh dans les yeux et des rêves plein les poches…..



Un magnifique week-end près de chez nous : on reviendra pour compléter notre chasse aux trésors !


lundi 18 juillet 2016

Mes belles vacances


Je viens de passer une semaine formidable à 1h30 de chez moi : un petit paradis.
Ces dernières semaines, je  redoutais un peu ces vacances : je nous voyais déjà emmitouflés avec K-Way, bottes etc….

Mais il semblerait que la petite danse de la météo, dont je parlais dans mon dernier billet, ait très bien fonctionné. J’ai donc couru les pieds nus sur le sable chaud, le vent des premiers jours a soufflé sur notre nouveau cerf-volant et nous a bercé sur la plage.



Nous avons officiellement inauguré les festivités en dévorant des croquettes-crevettes sur la digue et tradition oblige en louant un cuistax de compétition….





Les jours ont filé doucement entre soleil, nuage et vent. J’ai rempli mes poumons de toutes ces odeurs si particulières à la mer du Nord qui me transportent dans mon enfance.

Soyons honnêtes la côté belge a été totalement défigurée, le bord de mer est un long, long assemblage d’immeubles hideux mais dans certaines stations l’arrière digue est restée charmante (le Zoute, le Coq et Saint Idesbald) et puis une fois installé à la plage ; on ne voit plus que la mer… 

Vélo version E.T




Notre maison avait un petit air de la cabane de Blanche Neige (la salle de bain avait de toute évidence été conçue pour les 7 nains) mais elle était inondée de lumière, cette belle lumière de la mer.

Antoine a partagé son bonheur avec ses cousins et nous avons adoré chaque instant : les succulentes boules de Berlin de la boulangerie ‘De 3 Bs », les fromages de chez Di-vers, la découverte de Furnes le jour du marché, 




une promenade à vélo dans l’arrière-pays, 



une excursion à Ypres





 et la visite de deux très beaux musées sur la guerre 14-18 : In Flanders field : met l'accent sur la vie des soldats et des civils - très émouvant, scénographie vraiment très percutante 

et le Mémorial Museum de Passchendaele : petit musée intéressant et bien mis en scène mais surtout une splendide reconstitution des tranchées, le tout dans un magnifique parc dont le calme et la beauté tranchent avec les terribles récits de cette guerre.

J'étais très émue : mon grand oncle s'est battu à Ypres et a été blessé. Vous savez cet oncle artiste et iconoclaste dont j'aimerais tellement raconter la vie.... si j'osais !





boire l’apéro sur la digue en famille, 



manger des moules au coucher du soleil, une dernière promenade sur la plage à la nuit tombée, 




 l’anniversaire de Clément dans la grande villa des cousins, lire deux romans sur ma pile de l’été :
  • Sacré Bleu : sorte de polar mâtiné de science fiction dans le Paris des Impressionnistes (ce qui m'avait attiré) : trop cliché, trop ésotérique :  mention = bof
  • La vierge de Bruges : un petit polar historique à la sauce locale. Mention = parfait pour ces vacances.
  • Et un rajout « Un homme à distance » de Katherine Pancol : j' ai aimé le personnage de la libraire, le décor, l'intrigue épistolaire même si un peu cousue de fil blanc. Mention : bon plaisir de lecture relaxante


C'était magique.

Antoine reste cette semaine avec sa mamie et son copain David. Je les rejoins mercredi avant de fermer la maison et de rendre les clés …


Partir-Revenir. Repartir dans la Loire au mois d’août pour de nouvelles aventures…..

jeudi 7 juillet 2016

Un été en douceur






Comme tout le monde, j’ai des envies de sandales, de transat, de terrasses, de barbecues, de pieds nus, de chapeaux de paille, de bataille d’eau, de rosé très frais, de parfum de gazon coupé, de sieste dans le jardin, de paresse totale. 

Mais un peu de contradiction pimente la vie alors j’ai aussi envie de : 
  1. Faire voler un cerf-volant
  2. Aller au cinéma voir "Dorie" et "Dans les Forêts de Sibérie"
  3. Organiser un pic-nic
  4. Refaire un parcours des aventures légendaires
  5. Passer une journée au Parc Astérix
  6. Une méga, giga bataille d’eau (je vous le dis :  il va finir par faire terriblement chaud et on aura besoin de se rafraîchir)
  7. Un petit tour à Gand (la médaille d’or de l’arlésienne)
  8. Commencer à regarder Harry Potter et aller voir l’exposition
  9. Ranger la salle de jeux
  10. Exposer les œuvres du koala
  11. LIRE  : 
    1. Dona Tartt. Le chardonneret
    2. Christopher Moore. Bleu
    3. Allistair Horne. The Seven Ages of Paris
    4. Christian Jacq Le dernier rêve de Cléopâtre.
    5. Kawakami. La brocante Nakano
    6. Patrick Weber. La vierge de Bruges
  12. Continuer à apprendre
  13. Arrêter de m’inquiéter
  14. Faire de belles rencontres
  15. Voyager
  16. Faire ce que j’aime
  17. Sourire
  18. M’aimer et m’accepter
  19. Boire beaucoup d’eau et un peu de bon vin
  20. Rire
  21. Essayer des nouvelles choses

1.      
La dessus, je pars samedi à la mer du Nord pour 8 jours. Je vais tenter la petite danse de la météo et j'espère que je pourrai sortir mes sandales et galoper pieds nus sur le sable. Et si rien ne marche, je pourrai toujours faire voler le cerf-volant...

On a loué une vieille bicoque sans WIFI : je vais dire que je comptais faire une digital detox, tellement plus pointu .... J'essaierai de programmer un billet pour la semaine prochaine si j'ai le temps et si j'y parviens.

Et vous une liste pour l'été ou vous allez vous laisser vivre ?


lundi 4 juillet 2016

Miss Zen se prend pour une comptable

Photo sans aucun rapport avec mon billet mais elle me fait marrer .......


J’ai décidé de détailler chaque mois mes achats. Histoire de voir ce que j'achète réellement, si je résiste vraiment si bien aux sirènes de la consommation. Si j'arrive à consommer différemment.....

Petit bilan du mois : 

Pour moi

1 pantalon chez COS (niveau de besoin réel  9/10)
1 gilet gris chez Hema (niveau de besoin réel 9/10 => l’autre était troué et déformé)
1 crème pour les pieds, très efficace (niveau de besoin 7/10)
1 gel douche Nivea post piscine (niveau de besoin de réel 5/10 mais ça sentait troooop bon)
1 paire de ballerines soldée à -50%  chez Monoprix (niveau de besoin réel 3/10)
1 livre «  The seven ages of Paris » (niveau de besoin réel  8/10 – ma pile de livres en anglais a fortement diminué et très peu d’offre à la bibliothèque)
1 carnet de post-its chez Hema (niveau de besoin réel 4/10)

Antoine
1 livre pour apprendre l’anglais = un flop
1 livre « Jinko le dinosaure »  = un succès. On emprunte beaucoup à la bibliothèque mais j’en achète encore parce que c’est chouette de pouvoir relire les mêmes livres et créer nos « classiques »
1 robot à monter soi-même, 1 balle magique…..
1 magazine Picsou et 1 livre de jeux Toboggan (urgence absolue, j’ai dû emmener Antoine au bureau et je craignais la débandade)
Des paillettes pour le bain…..le coin maudit chez Hema
2 shorts (la bonne blague) , 1 pull, 1 t-shirt, 3 caleçons : le tout soldé à minimum -40% chez DPAM (ahahahah ces week-ends parisiens)

Cadeaux :
1 pour Jonas, Eloise, et Alix (3 anniversaires)
1 pour Saber pour remercier sa maman d’avoir cousu de si beaux déguisements
Des sous pour l’enveloppe de l’anniversaire de ma tante

Expériences
1 pédicure
1 expo au Musée Jacquemart André
1 lunch avec une personne que j’adore entre une amie, une grande sœur, un mentor….
1 kit pour les Aventures légendaires et 1 nuit d’hôtel + restaurants (je vous raconte ça très vite)
1 petit tour à la plaine de jeux couverte et payante
2 acomptes pour le stage de tennis et celui des chevaliers

Ce mois-ci, j’ai donné un sac de vêtements d’Antoine,  5 jouets, 1 vieux drap (qui a servi pour les décorations de la fête de l’école). J’ai jeté un jeans troué, des vieilles cuillères période bébé. J’ai recyclé un ustensile de cuisine dont j'ignore l'usage et l'origine parti rejoindre les outils de jardin pour faire des trous dans la terre (pour mes lamentables tentatives de faire pousser quelques légumes)