jeudi 25 août 2016

En famille dans la Loire : mes coups de Coeur



  •        Chenonceau :

Versailles impressionne par sa majestueuse beauté, son époustouflante grandeur. Chenonceau émerveille, ravit et enchante par sa beauté delicate, son raffinement.  J’ai visité ce "petit" chateau et son parc comme dans un rêve.  Il semble encore habité : chaque pièce est  décorée par de merveilleuses compositions florales,  les cuisines, si bien entretenues, attendent le prochain repas, la prochaine fête. Il m’a semblé voir les ombres de Diane de Poitiers, de Marie de Médicis déambuler dans les chambres et les couloirs….  Une merveille, un trésor, une splendeur, un ravissement.
Antoine a aimé se promener dans les dédales du chateau, se perdre dans le labyrinthe, visiter la chambre des soldats convalescents (le chateau a servi d’infirmerie en 14-18) .
Mon avis : je ne conseille pas l’audio-guide pour les enfants de moins de 12 ans (un peu compliqué et long).






Très impressionnée par la chambre de Louise de Lorraine


  •      Loches :

Petit joyaux médévial dont j’ignorais complètement l’existence. Prendre son courage à deux mains pour escalader les ruelles escarpées, aller visiter le très impressionant donjon construit par le redoubtable Foulques Nera, puis s’entrainer au métier de chevalier dans les jardins.  Dénicher quelques romans d’occasion chez une bouquiniste. Boire un verre. Découvrir un adorable magasin pour enfants, craquer pour le pyjama chevalier :  le tout dans un calme surprenant en plein mois d'août.








Le plus médiéval et le plus fun. Le château est superbe : on a l’impression de faire un voyage dans le temps. Les enfants apprécient le petit spectacle et l’animation autour de la montée du pont levis, les reconstitutions de personnages et les énigmes dans la tour de garde. Dans le parc, ils peuvent escalader la cabane perchée, l’échafaudage et les engins de levage.
Vérifier le site web : ils sont très dynamiques et proposent toutes sortes d’activités pour les familles.











Le plus conte de fée. Les jardins sont magnifiquement aménagés et décorés, plein de trouvailles visuelles : une jolie promenade poétique et enchantée. J’ai moins aimé le château bien que sa decoration soit amusante et inattendue. Attention avec les enfants : la sale Jeanne d’Arc peut marquer leur imagination. Ici aussi plein d'animations pour les kids et les familles :  vérifier leur site web avant la visite.













  •  Chinon :

Malgré une première impression peu enthousiasmante, j’ai eu un vrai coup de Coeur pour cette petite cité, ces ruelles riches en anecdotes historiques, ces jolis toits d’ardoises, ces vieilles maisons de guingois  ces petites places. Dommage que les berges ressemblent à un parking géant.




J’ai une passion pour les abbayes. Je ne sais pas d’où ça me vient. J’ai gardé un souvenir ébloui d’une visite à l’abbaye de Fontenay  par un petit matin d’hiver.  Fontevraud est une taille au-dessus de par la richesse de son histoire, sa renommée et l’étendue de ses bâtiments.  J’avais très envie de la visiter pour ses liens avec Alienor d’Aquitaine et la place des femmes dans cette communauté (l’abbaye a été dirigé pendant plus de 2 siècles par des abbesses) Nous avons pu la découvrir sans trop de cohue, apprécier sa splendeur dans le calme, imaginer paisiblement la vie rigoureuse des moniales .
Antoine a aimé courir dans les jardins, visiter la crypte,  la prison (Napoleon a transformé l’abbaye royale en prison) et la boutique !!!

Reinseignez vous et gardez vos tickets d’entrée : avec nos tickets de Langeais, nous avons eu une reduction sur le prix d’entrée à Fontevraud.

En sortant la petite place du village est ravissante, j’ai craqué pour de la confiture et des thés aux noms évocateurs , "Matines à Fontevraud et Secret d’Aliénor", chez Les douceurs du terroir.

J’aimerais tant y revenir et loger à l’hotel installé dans l’ancien prieuré….









Les spectacles sont fabuleux, vraiment époustouflants : tout à fait adaptés aux enfants sans ennuyer les adultes. Tous les spectacles ont des connotations historiques et chrétiennes : ça ne me gène pas plus que ça mais j'étais quand même un peu surprise....

Rien d'étonnant en plein mois d'août : il y a énormément de monde, vraiment énormément. Je n’ai jamais eu cette impression de foule à Disney ou au parc Asterix. Il y a un vrai problème de gestion des flux, parfois vraiment pénible et anxiogène.

Il faut aussi bien gèrer les attentes des enfants avant la visite : il n’y a que des spectacles et pas d’attractions. On patiente parfois 1 heure dans la file avant le début des représentations – je conseillerais donc vraiment de dormir sur place pour rentabiliser au maximum la visite. Le parc propose des hotels à tous les prix (plus abordables que chez la souris) mais il faut s’y prendre bien à l’avance.  Nous avons pu faire 4 spectacles en arrivant à l’ouverture.


Les boutiques à la sortie sont incroyables. Il faut  réfléchir avant d’y entrer ou prévoir un petit budget à l’avance.








Voila c'était mon petit/long guide le la Loire en famille : à voir aussi le zoo de Beauval, le Château de Cheverny, Chambord et le Clos Lucé******** (au programme de l'année dernière).
J'espère que certaines y trouveront l'inspiration.







vendredi 19 août 2016

Impressions de vacances




Je tourne la page de mes vacances. Je me suis sentie merveilleusement bien dans cette région de la Loire entre la Touraine et l’Anjou : une douce chaleur, le bleu du ciel, la lumière si pure.

J’ai aimé me réveiller au milieu des chevaux :  entendre leurs pas sur la route, leurs hennissements.



J’ai aimé partir à la découverte d’un incroyable patrimoine : Chenonceau, Fontevraud, les chateaux de Rivau et de Langeais, Chinon, Saumur, Angers : des merveilles.




J’ai aimé les vins


J’ai lu, beaucoup et goulûment. J’ai dévoré “Le Chardonneret” de Dona Tartt : des pages bouleversantes sur le deuil, le manque, l’amitié, la déchéance, l’art,  la solitude, le chagrin...
“Tout ce qui peut nous apprendre à nous parler à nous mêmes est important, tout ce qui est beau peut nous apprendre à sortir du désespoir en chantant".




A Loches, petit joyaux médévial, j’ai déniché quelques romans d’occasion chez une bouquiniste. Deux écrivains de l’été, de la douceur de vivre et d’un savoir vivre un peu désuet mais tellement précieux – Michel Déon “Tout l’amour du monde” et Félicien Marceau “Capri petite île”. Et une auteur que je voulais lire depuis longtemps : Violette Leduc “Trésors à prendre”.

Prendre tous nos repas en terrasse sur des ravissantes places de village, dans les jardins des chateaux ou dans notre petite cour.


Dormir la fenêtre ouverte et sentir sous la couette la fraicheur de la nuit.
Regarder des films en famille
Pas de routine, pas de rythme, pas d’obligation : vivre et laisser vivre.
Dire oui 

Tranquillement…






vendredi 5 août 2016

Petits comptes entre amies




Il est temps de faire mon petit bilan du mois de juillet
Je me décerne un très bon point ; j’ai fait très très peu d’achat pour moi…..

  • 3 thés au magasin bio Séquoia : un breakfast très classique (English Tea Shop), un thé vert/jasmin (Les jardins de Gaia) et un au chocolat ( Yogi Tea très agréable)
  • Une étole et oui en plein mois de juillet mais dans une couleur bleu gris que je recherchais depuis longtemps, toute douce et soldée….Bon OK j’ai déjà beaucoup d’étoles  ce n’était pas vraiment nécessaire. Mais j’en porte 315 jours par an donc…..je rentabilise et je les porte toutes.
  • 3 livres de poche offerts par le castor (ça compte pas vu que je n’ai pas payé J )

Là où les achats s’envolent, c’est pour le koala…

Bilan des soldes : deux paires de chaussures (il est normalement équipé jusque janvier), des chaussettes, un pantalon, un t-shirt….

Achat pour la rentrée :  un short et des petites chaussures de gym, un plumier et un cartable (rentrée au CP oblige), nouvelle boite lunch et gourde….

Catégorie « c’est les vacances, j'autorise n’importe quoi » :
-une grande tente pliable mais super encombrante, achetée dans un magasin à bas prix où rien n’est cher et on a du mal à dire "non"
-une raquette : le stage de tennis ayant été un super grand succès, mon fils se prend pour John McEnroe (mon fils est aussi mauvais perdant ). Je suis ravie qu’il aime ce sport, vu que j’ai moi même envie d’essayer. Je vous ai convaincu de la nécessité absolue de cet achat ?
-1 kit de plage :  pelle, seau en forme de bateau, etc, etc
-1 cerf volant : OK c’était en fait pour moi vu que j’avais mis ça sur ma liste d’envie pour l’été
-1 boite de Playmobil achetée avec les timbres du Carrefour – on ne pouvait vraiment pas passer à côté d’une aussi bonne affaire, humhumhum
- Il y a aussi eu les cadeaux pour Clément et Eugénie

Emplette de beaux souvenirs :
  • La location des vélos et des cuistaxs
  • Apéro et soirée moule sur la digue
  • Les deux musées sur la Grande Guerre
  • Les billets pour le musée de Cluny
  • La commande du Thailandais pour une soirée avec MagicWakame
  • Un déjeuner parisien avec deux anciennes collègues adorées

Pas un mois très économique, ni très minimaliste mais j’avais les éléments contre moi : vacances + solde + anticipation de la rentrée.

Je suspecte que le mois d’août sera encore chargé : le koala est en train d’exploser tous les genoux de ses pantalons, nous partons dans la Loire,  encore beaucoup de beaux souvenirs à engranger et de nombreuses tentations….. 


Et vous cigale ou fourmi ?