mardi 11 mars 2014

Le coin des enfants




Mickey a cassé mon rêve…

J’avais un petit rêve, un peu idiot que je trainais depuis mon enfance : aller dormir dans l’hôtel de Mickey.
Je savais qu’il faudrait casser ma tirelire mais après tout j’allais dormir tout près de lui, déjeuner avec lui, le croiser dans les couloirs et passer un week-end au pays de l’enfance. Je me suis dit « priceless ».

Je ne savais pas que Mickey était devenu un trader, bien décidé à exploiter nos rêves de gosses.

J’ai donc déboursé une somme assez considérable pour une énorme déception.

Maintenant les petits déjeuners avec les personnages sont réservés à ceux qui déboursent une vraie fortune pour une suite ou prennent la formule Castle Club = à rebaptiser le Bling Bling Club, accessible à nos amis les millionnaires.
Sinon on vous imposera le petit déjeuner à 8.00 du matin en dehors de l’hôtel pour pouvoir embrasser vos personnages préférés. Et après vous ferez la file pour repasser le contrôle de sécurité …. Avantage de payer votre chambre le prix d’un palace = ZERO

Mais c’est pas grave car les pauvres (qui ne peuvent se payer qu’une chambre standard ) rencontreront Mickey et ses amis le soir au dîner.
Je me précipite donc à 10.00, je refais la file pour parler au concierge qui doit tenir son extrême amabilité d’un stage avec Cruella. Mais il faudra attendre jusque 21.45 avec votre gamin épuisé car il n’y a plus de place avant….
« Mais oui Madame il aurait fallu réserver par la plateforme Disney et pas par un intermédiaire, on vous l’aurait dit….. » J’ai tout à coup l’impression d’être une sorte de passager clandestin, délinquant et  décérébré … De mieux en mieux.

La super bonne nouvelle, c’est qu’il y a un room service avec un menu enfant à 35€ pour  une bouteille d’eau, deux petits Gervais, un morceau de poulet aussi tendre qu’une sandale en plastique, 4 légumes cuits à l’eau et 3 misérables croquettes en forme de tête de Mickey…

Et si le lendemain matin, votre gamin ne se réveille pas à l’heure pour être à 8.00 précise au petit déjeuner dans le village et bien vous referez à peu près 40 minutes de file pour pouvoir déjeuner dans votre hotel de luxe aussi bien organisé qu’un aéroport après un attentat la veille du 15 août …. Mais votre gamin verra passer Mickey, Donald, et Dingo à toute allure car ils doivent filer au Castle Club où les millionaires les attendent; pas le temps pour les gueux. 

Sinon on fera la file dans le parc comme ceux qui ont eu la grande intelligence de ne pas débourser le prix de 2 foulards Hermès  pour dormir dans un endroit aussi accueillant qu’une caserne de province…..

Alors bien sûr, le castor a réclamé et la manager nous a offert notre room service mais mon rêve à moi, il est cassé…. Maintenant je sais que Mickey et Picsou sont associés. Envie de pleurer.
Voilà c’est dit.

Finalement, les plus grands plaisirs de mes vacances étaient aussi priceless et presque gratuits.

Voir mon fils foncer sur sa trottinette, retrouver les jeux et les gaufres du parc Monceau, jouer avec les copains de Paris, rencontrer timidement les délicieuses filles du Chat, tenter l’expo Nuit au Museum d’Histoire Naturelle (que je conseillerais plutôt aux 6-7 ans), rendre hommage à Papie Charles au Musée de l’armée et le soir venu commander au petit Libanais et se plonger à deux dans "House of Cards" … Délices.


9 commentaires:

Célestine a dit…

Je te comprends. C'est dur de se faire nickey! Enfin heureusement que tu as trouvé d'autres plaisirs ...
Le monde de l'argent me débecte de plus en plus.
Bisous solidaires

Lavieenrouge a dit…

Quelle expérience! comme quoi les choses les plus simples sont les promesses de bonheur, sauf si tu avais été invitée par le service presse. Je sais que ça se fait.
Cet été j'ai pesté sur les berges. Je demande un Coca et on me sert un coca générique d'une bouteille d'un litre et demi et dans un gobelet en plastique. Au prix fort bien sûr. Du coup je ne suis plus étonnée, même si ça ne me plait pas que les gens la bouteille de vodka à la main vont jusqu'au bout de la nuit sur les quais de Paris. Même sur les plages les gens arrivent avec des litres d'alcool. Avant ça ne se faisait pas. Ce midi des amis m'ont tel pour me dire qu'ils avaient préféré pique niquer sur la plage d'un sandwich jambon beurre plutôt que de déjeuner dans une brasserie pour manger du surgelé acheté chez Netto. Cette expérience va t'être profitable sur le moyen et long terme crois moi. Mince ce n'est pas tatoué pigeon sur notre front:)

Le Chat a dit…

Arf c'est affreux !!! Au grand désarroi d'Arthur Miller le monde de Mickey fait partie de mes rêves...j'aime cet endroit ! Enfin j'aimais...
Oui vive les bonheurs simples, même si nos enfants ne le vivent pas forcément comme nous, peu importe, accordons leur du temps mais nous profitons :-)

Vanette a dit…

Pourquoi que je ne suis pas étonnée ?
Je me suis dit, quand je suis devenue maman pour la première fois, que l'on irait voir Mickey pour ses six ans... six ans, c'est bien, on a le temps d'économiser parce tout le monde dit que c'est cher... mais pendant 6 ans, les échos que j'ai eu par rapport au pays de Mickey n'étaient que négatifs... nous n'y sommes jamais allés finalement, parce que le sourire d'un enfant ne s'achète pas, et surtout pas à ce prix-là... Ta triste expérience ne fait que conforter une certitude acquise il y a déjà 12 ans... Certains adultes ont vendu leur âme d'enfant au diable nommé Dollar, mais connaissent-ils vraiment le bonheur ? J'en doute.

Shopgirl a dit…

Est ce qu'à côté de cette mauvaise expérience de l'hôtel, le séjour était meilleur ? Les yeux de ton fils ont-ils brillé devant le château de la belle au bois dormant et les attractions ?

Les moments simples qui n'ont pas de prix se font rare chez moi, j'aimerais pourtant pouvoir en commander sur le net.

alice a dit…

Ha oui...
soupirs.
Quel dommage.
Nous pour le moment nos sorties familiales sont au zoo et là les vedettes sont toutes présentes :)
mais un jour, dans une pincée d'années la déception sera sans doute la même que la tienne.

Miss Zen a dit…

Célestine : elle est bonne celle la....et merci pour ces bises solidaire.

La vie en rouge : c'est effectivement déplorable et assez révoltant parce qu'on vient avec des enfants et donc difficle de claquer la porte - j'avais vraiment l'impression d'être une sorte de gros pigeon, otage en plus....

Le Chat : maintenant que tu es avertie, il vau t mieux tout réserver à l'avance, longtemps à l'avance. LE pire c'est que dans l'hotel de catégorie inférieure, cela c'était vraiment mieux passé !

Vanette : il faut laisser que le parc est superbe mais bcp d'attente partout, vraiment partout même pour manger à midi. Et tout se paye au prix fort. Ce n'est vraiment pas le pays des bisounours... Par exemple, le menu enfant à midi, je trouve que pour le prix il pourrait donner une jolie boite et un petit cadeau (comme dans les autres fast-food) mais non rien, si tu veux la boite en plastique, il faut encore payer 6 ou 7 je ne me souviens plus..... une machine à pognon sans vergogne.....

Shopgirl : oui le parc est très beau et mon fils était émerveillé mais un malheur n'arrivant jamais seul, il a commencé une gastro du coup il etait un peu patraque.....

Alice, il suffit de savoir à quoi s'attendre et de choisir en connaissance de cause.....

Tazounette a dit…

Ah,Disney !!! Nous y sommes allés 2 fois. 2 fois au "Davy crockett ranch", le moins cher des hôtels Disney, qui nous fait sortir du parc et respirer. Nous sommes dans des mobile home tout confort, avec terrasse, la piscine à côté qui ravit les filles et nous venons avec tout ce qu'il faut pour les petits déj et les pique-nique. Résultat, on s'en sort largement financièrement, on a les sous pour les extras (robes de princesse pour nous !) et on se fait un week-end camping plus que sympa, et surtout, on sort de la frénésie du parc dès 15 ou 16h quand on en a plein les pattes et on se retrouve au calme. Bref, on garde le meilleur de Disney !!! et on ferme les yeux sur ce qui n'est pas à notre portée... Faut ruser !!!

Miss Zen a dit…

Tazounette : je crois que c'est ce que j'ai eu le plus de mal à digèrer : c'était beaucoup mieux dans l'hotel moins cher... Là, j'ai cassé ma tirelire pour rien. Merci pour le tuyau !